Le régime alimentaire du footballeur de haut niveau

La performance et la qualité d’un joueur d’exception dépendent vraisemblablement de son courage et de sa volonté à s’entrainer progressivement. Pour maintenir son niveau, le footballeur professionnel doit suivre un régime alimentaire qui convienne à son corps, à ses efforts pendant les entraînements et les matchs. L’alimentation équilibrée est essentielle.

Les besoins lipidiques, glucidiques et protéiques

Les triglycérides ou les gras ne sont pas forcément mauvais pour les performances des grands joueurs de football, au contraire les lipides constituent une réserve énergétique directement disponible pour la performance du footballeur pendant les matchs. Huiles végétales, huiles animales, il suffit de bien les choisir et bien les doser. Les lipides sont donc essentiels pour tenir le coup lors de plusieurs matchs successifs. Par contre, l’excès de graisses est déconseillé car une surcharge de graisse dans le sang entraîne non seulement une diminution de la vitesse pendant le match mais obstrue les vaisseaux sanguins et augmentant la pression sanguine.

Les glucides sont les sources d’énergie directement utilisables par l’organisme. Les glucides ou les sucres représentent 55 % environ de notre ration alimentaire au quotidien. Les sportifs doivent en consommer avant les entraînements et les matchs. Mais pour éviter le gain de masse graisseuse, l’apport quotidien doit se limiter à 8-10 g/kg de poids corporel.

La consommation des produits protéinés est indispensable pour le bon développement des masses musculaire. Les protéines affectent directement les performances d’un joueur professionnel. Il est recommandé d’en consommer 1,4 g/kg de poids corporel pour les joueurs soit deux fois la proportion d’une personne sédentaire.

L’hydratation

L’eau est un besoin vital pour toute personne. Si une personne sédentaire ou à activité modérée doit boire environ 1,5l d’eau par jour, les footballeurs ont un besoin supérieur. Avec la transpiration, les footballeurs se déshydratent plus rapidement. L’eau doit se boire petit à petit durant les efforts fournis. L’eau plate est recommandée avant les matchs. On rajoute un peu de sucre (20 g à 30 g par litre) dans l’eau à boire pendant et après les matchs pour réapprovisionner l’organisme de glycogène directement utilisable.

Les compléments alimentaires

Les joueurs de football professionnels ont des besoins nutritionnels largement supérieurs. Étant fortement hydratés, ils ont besoin de renouveler continuellement les minéraux qui peuvent être perdus : le sel, le calcium, le fer, etc. ainsi que les vitamines et les antioxydants par la transpiration. La caféine pour une dose de 1,5 mg/kg permet d’éveiller les neurones.